Articles

Si certaines parties ne s'affichent pas (contenu des menus p.ex.), passez de https à http

Le créationnisme, ruse du diable

Image
Le Créationnisme est une invention récente: les premiers chrétiens - à l'exemple de Paul - interprétaient la Bible spirituellement, y.c. le récit le début du livre de la Genèse.

Origène p.ex.:
Quel est l'homme de sens qui croira jamais que, le premier, le second et le troisième jours, le soir et le matin purent avoir lieu sans soleil, sans lune et sans étoiles, et que le jour, qui est nommé le premier, ait pu se produire lorsque le ciel n'était pas encore ?
Qui serait assez stupide pour s'imaginer que Dieu a planté, à la manière d'un agriculteur, un jardin à Éden, dans un certain pays de l'Orient, et qu'il a placé là un arbre de vie tombant sous le sens, tel que celui qui en goûterait avec les dents du corps recevrait la vie ?
À quoi bon en dire davantage lorsque chacun, s'il n'est dénué de sens, peut facilement relever une multitude de choses semblables que l'Écriture raconte comme si elles étaient réellement arrivées et qui, à les prendre textue…

L'esprit de l'Inquisition

Vous connaissez certainement cette anecdote de Galilée disant à ces messieurs de l'Inquisition "regardez dans ma lunette astronomique: il y a des satellites autour de Jupiter" et qui s'entendait rétorquer "pourquoi regarderions-nous, puisqu'il n'y a pas de satellites autour de Jupiter"...

On retrouve cet esprit chez ceux qui contestent qu'il y ait évolution des espèces (même si elle est pilotée par Dieu Lui-même...) ou qui refusent d'admettre que la meilleure façon de comprendre la Bible de manière cohérente est de faire comme Paul le conseille, à savoir l'interpréter spirituellement, ou encore qui refusent d'admettre, malgré les nombreux exemples et les chiffres issus de l'intelligence artificielle, que l'écrasante majorité des citations de l'AT dans le NT provient de la Septante (dernier argument entendu - tenez-vous bien - la LXX n'existerait pas...).

Ne trouvez-vous pas que ces personnes ne vont pas assez loin ? Q…

Quand les chrétiens prêtent le flanc aux athées

Evitons les raisonnements qu'on peut très facilement démonter.

Par exemple: "Si l'athéisme est vrai, la vie n'a aucun sens"
Un athée répondra: "oui, et alors...?"

Ou: "Si l'athéisme est vrai, le bien et le mal n'existent pas"
De nouveau, un athée répondra: "oui, et alors...?"
...et un chrétien qui connaît bien sa Bible dira: "effectivement, nous n'avons pas à décider ce qui est bien et ce qui est mal. C'est l'erreur d'Adam et Eve (arbre de la connaissance du bien et du mal)".

"Si l'athéisme est vrai, la beauté est une illusion".
Même réponse de l'athée ("et alors ?").

"Si l'athéisme est vrai, il n'y a aucune raison pour les lois de rester toujours les mêmes. La régularité des lois n'est donc qu'une illusion".
Réponse du chrétien au chrétien qui tient ce raisonnement: Il n'est pas impossible que les lois physiques résultent d'une sélection …

Inerrance ou errance ?

En théologie chrétienne, l'inerrance biblique (ou simplement inerrance) est une position doctrinale selon laquelle la Bible ne comporte aucune erreur dans sa forme originelle (manuscrits d'origine), tant en ce qui concerne la foi et la vie du croyant, qu'au sujet de l'authenticité du texte et des détails relatifs aux thèmes scientifiques, historiques et géographiques. Ceci implique que les auteurs bibliques auraient suivi la volonté de Dieu, et que celui-ci leur aurait évité toute erreur dans leurs affirmations factuelles - Wikipédia , lu le 8.02.2018. (lire aussi Déclaration de Chicago sur l’inerrance biblique.)

Du moment que le NT utilise le texte de la Septante (LXX) lorsqu'il cite l'AT, et que ce texte de la LXX était considéré à l'époque de sa rédaction comme jumeau du texte hébreu d'alors (Vie de Moïse, par Philon), l'inerrance - qui dit que les manuscrits d'origine ne comportent aucune erreur - ne commande-t-elle pas de traduire l'AT …

Matthieu cite directement la Septante

Matthieu cite directement la Septante en grec, et s'appuie sur des citations grecques pour montrer qu'en Jésus "les Écritures s'accomplissent", là où le texte hébreu serait inutilisable.

Ainsi la fameuse prophétie d'Ésaïe 7:14, citée à l'appui de la naissance virginale, n'est signifiante que dans le grec de la Septante:
"la vierge [parthenos] concevra et enfantera un fils" écrit l'évangéliste, alors que l'hébreu de la Torah donne:
"la jeune femme ['alma] concevra..." On pourrait faire la même démonstration pour d'autres citations en dehors de Matthieu, notamment dans les Actes des Apôtres (ainsi le Psaume 15 cité en Actes 2:26-28, Amos 9:11 cité en Actes 15:16-17...).

Jésus: L'encyclopédie, p.105

Théologie de la substitution

La Théologie de la substitution, ou Théorie de la substitution, ou encore Théologie du remplacement, est une doctrine selon laquelle le christianisme se serait substitué au judaïsme dans le dessein de Dieu.

Or, il n'y a pas substitution, mais continuité
Israël ou l’Eglise ? C'est un faux problème - l'Eglise a toujours existé : l'Assemblée d'Israël, dans l'AT grec (*), est déjà appelée "Eglise". Et lorsque Jésus n'a pas été reçu chez lui comme le Messie, Dieu a ouvert grand la porte à ceux des nations qui avaient foi en Lui, rejoignant ainsi les Juifs qui l'avaient reçu comme le Messie, à savoir l'Eglise qui existait dès les temps anciens, composée d'êtres de foi.

Plusieurs textes du Nouveau Testament présentent l'Église comme un Israël spirituel, ce qui est vrai, mais certains en tirent de mauvaises conclusions. Voici 3 de ces textes :
Vous, par contre, vous êtes une lignée choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple que…

Sommes-nous les plus pitoyables de tous ?

Si c'est pour cette vie seulement que nous avons mis notre espérance dans le Christ,
nous sommes les plus pitoyables de tous (1 Cor 15:19)

Une tendance actuelle est de croire en un Royaume terrestre. Judas croyait que Jésus apportait ce Royaume, et il L'a livré lorsqu'il a compris que Jésus parlait d'un Royaume qui n'est pas de ce monde (Jean 18:36), qui ne vient pas de manière à attirer l'attention et qui est au-dedans de nous (Luc 17:20-21). En effet, le Père nous a déjà transférés dans le Royaume (Colossiens 1:13), nous a faits Royaume (Apocalypse 1:6).

Pourquoi les tenants du Royaume terrestre ne voient-ils pas cela lorsqu'ils lisent ces versets ? La Bible répond : si quelqu'un n'est pas engendré d'en haut, il ne peut voir le Royaume de Dieu (Jean 3:3). Beaucoup de ceux qui se croient nés de nouveau ne sont en fait pas nés d'en haut, car si c'était le cas, ils verraient, avec les yeux de l'Esprit, que le Royaume n'est pas de c…

Quand les arguments se retournent contre leur auteur

Vouloir absolument avoir raison en avançant des arguments non fondés n'est pas une bonne idée : c'est même contraire à l'Esprit de Vérité. Pour faire suite à Pièges à connaître sur internet, voici 2 exemples d'arguments se retournant contre leur auteur.
Une personne en désaccord avec l'approche spirituelle du Livre de l'Apocalypse affirme que c'est une interprétation particulière, type d'interprétation que Pierre désapprouve dans une de ses lettres. Or, ce que dit Pierre signifie entre autres qu'une interprétation ne peut être isolée de ce que l'Écriture déclare dans son ensemble. Puis cette personne nous donne une interprétation détaillée du Livre de l'Apocalypse, à travers l'Histoire. Or, l'interprétation spirituelle a justement pour objectif de montrer que tout est sous-tendu par l'Esprit de Dieu, que ce qui se passe constamment dans notre dimension en découle : elle n'est par conséquent pas isolée, bien au contraire. Les i…

La guerre pour la vérité

De nos jours, l'enseignement de la Bible, même dans les meilleures Églises, a été délibérément nivelé par le bas, rendu aussi large et peu profond que possible, simplifié à l'extrême, adapté au plus bas dénominateur commun - et ensuite ajusté pour plaire aux personnes ayant une capacité d'attention limitée. [...] En d'autres mots, ce que la plupart des prédicateurs contemporains font est exactement le contraire de ce que Paul décrivait quand il a dit : "Je vous ai annoncé tout le conseil de Dieu" (Actes 20:27). [...]

Je suis convaincu que le plus grand danger qui guette les chrétiens aujourd'hui s'est déjà infiltré dans l'Église. D'innombrables faux docteurs occupent déjà une tribune privilégiée dans le mouvement évangélique ; les évangéliques eux-mêmes répugnent à pratiquer le discernement [...].

Le mouvement évangélique, tel que nous le connaissons aujourd'hui, est déjà condamné. [...Il] est amorphe, et c'est une des principales rais…

Le désintérêt des chrétiens pour la Bible

Plusieurs sondages, au cours des dernières années, le montrent : entre un cinquième et un tiers des chrétiens seulement lisent régulièrement la Bible. Cela signifie que la majorité des chrétiens croient ce qu'on leur dit sans vérifier dans la Bible... Ils courent ainsi le risque d'accepter sans broncher ce qui vient "du dehors" (du monde) ou de chrétiens à côté de la plaque, voire manipulateurs.

Comment est-il possible que des chrétiens ne lisent pas la Bible ?
Ces chrétiens n’ont-ils pas le Saint-Esprit ?
Or, le Saint-Esprit ne pousse-t-il pas à lire la Bible, qu'Il a inspirée ?

En plus des "raisons" souvent invoquées ("pas le temps", "texte incompréhensible", "texte ennuyeux", etc.), plusieurs vraies raisons expliquent ce manque de curiosité pour les textes bibliques de la part des chrétiens :

1. Ils croient savoir
Il suffit de lire les commentaires de sites, blogs et autres réseaux sociaux, pour se rendre compte que beauc…

Avez-vous à coeur de vouloir discerner ?

Avez-vous remarqué que certaines personnes fuient la vérité comme la peste, car celle-ci remet en cause leurs rêves ? Cela semble être peine perdue d'essayer de leur faire comprendre que le Royaume n'est pas de ce monde... Il semble qu'il faille leur raconter de beaux mensonges pour les rassurer... Elles inventent leur propre vérité (ou acceptent celle des manipulateurs) au gré des circonstances. Elles classent une information selon qu'elle affermit ou affaiblit leurs convictions et leurs choix. Il leur est pénible de réviser leurs certitudes.

Posez-vous la question : est-ce que je suis comme ces personnes ?

Savez-vous que la science nous apprend que les informations qui nous confortent dans notre vision des choses, gagnent pour nous en crédibilité et se gravent profondément dans notre esprit ? Ce besoin de se persuader qu'on est dans le vrai semble tenir à des raisons de survie : avoir raison, discréditer les arguments contraires, offrirait les plus fortes probabi…

Le christianisme est la pire trahison du Christ

Le christianisme est la pire trahison du Christ
(Jacques Ellul, L’homme à lui-même - 1991)

Il faut aussi qu'il y ait des sectes parmi vous, afin que ceux qui ont fait leurs preuves soient manifestes parmi vous
(1 Corinthiens 11:19)

Tout/tous concour(en)t à la réalisation du plan de Dieu, même ceux qui s'éloignent de Christ, car ainsi ils mettent en relief ceux qui restent attachés à la Vérité qu'est Christ, ceux qui continuent de suivre le Chemin qu'est Christ, ceux qui vivent de la Vie qu'est Christ : il y a alors tri entre les pseudo et les authentiques (le tri dans la Bible est traduit par le mot jugement).

Ce ne sont pas les définitions particulières de ce qu'est une secte qui comptent, mais celle que donne la Bible : pour la Bible, être sectaire, c'est choisir - le mot grec hairesis, traduit par secte - et qui a donné hérésie - signifie choix, préférence - ainsi, celui qui choisit, a ses préférences, ne prend pas tout ce que Dieu lui offre, mais uniquem…